L’ocean-racing

L’ocean-racing : traduction littérale, la course en mer. Ce terme générique regroupe en fait plusieurs familles d’embarcations qui se confrontent sur des distances plus ou moins longues mais ayant en commun le mode de propulsion (la pagaie simple ou double) et le terrain de jeu, la mer. L’objectif de l’ocean-racing est de parcourir en un minimum de temps un parcours en pleine mer en tirant le maximum de bénéfice des éléments marins à savoir, le vent, les courants et les vagues.

L’ocean racing est avant tout un face à face avec la mer. Lorsque vous prenez le dessus, vous pouvez alors profiter de longues glissades sur la houle à des vitesses pouvant dépasser les 20km/h la pagaie posée sur les genoux ! Cela ne dure pas et il vous faudra relancer régulièrement pour renouveler ce plaisir. L’ocean-racing, c’est aussi une épreuve de longue durée. Certaines courses dépassent les 40 km mais la plupart des formats sur le circuit national français se déroulent sur 15 à 25 km pour des efforts pouvant aller de 1 à 4 heures.